Archives de Tag: aventure

Vendée Globe : Coulisses d’un jour de départ

IMG_0167

 

Pendant une semaine, retrouvez, chaque jour un article sur le Vendée Globe. Découvrez les coulisses de ce grand événement à travers des histoires, des acteurs et des hommes de l’ombre. Aujourd’hui vivez le départ de la course vue sous un autre angle.

Il est à peine 7 heures du matin quand les premiers mots sortent du micro dans le village du Vendée Globe. Aujourd’hui est un jour spécial, c’est le jour du départ. Les vingt-neuf navigateurs inscrits dans cette 8ème édition se préparent à prendre le large pour trois mois en mer. Sur les pontons tout le monde s’agite. En plus des bateaux de course, c’est tout le port de plaisance qui se prépare. Vedettes de passagers, zodiaques de sécurité, embarcations des teams, bateaux de commerce et plaisanciers attendent leur tour pour quitter le port et rejoindre la ligne de départ. Sur le ponton des Imoca l’ambiance est spéciale. Lire la suite

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vendée Globe : La Louise, refuge planqué

Pendant une semaine, retrouvez, chaque jour un article sur le Vendée Globe. Découvrez les coulisses de ce grand événement à travers des histoires, des acteurs, des lieux et des hommes de l’ombre. Aujourd’hui, visite d’une goélette privée où les skippers et les acteurs du Vendée Globe aiment se retrouver.

Tout au bout du village éphémère du Vendée Globe, il y a un lieu hors du temps. Loin des files d’attentes interminables, La Louise fait face au ponton où sont amarrés les bateaux de course. Dans le milieu de la course au large presque tout le monde connaît ce voilier couleur « danette caramel » et son capitaine, Thierry Dubois. Ancien coureur au large, le skipper a participé à trois tours du monde en solitaire dont deux Vendée Globe (éditions 1996 et 2000). Vingt ans plus tard, il est toujours présent sur les pontons des Sables d’Olonne à bord de la goélette de 19 mètres en bois qu’il a entièrement construite. Plus qu’un bateau, La Louise représente beaucoup pour Dubois qui y vit à l’année.

Lire la suite

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une survie presque parfaite

Départ de la régate de tricatamaran entre l’ïle d’Houat et le port d’Arradon.                                                                             CP/ hocus-focus.bzh

Le petit magasin de l’Eau Vive de Vannes, en Bretagne, est en ébullition. Devant l’entrée, une arche gonflable noire imprimée du logo de l’association « Du Flocon à La Vague » annonce la couleur. Douze champions d’hier et d’aujourd’hui se sont donnés rendez-vous dans l’enseigne biologique pour le lancement de l’Odyssée Bretonne, une compétition multisports regroupant des sportifs aux palmarès internationaux dans divers univers. Parmi eux, Fabrice Jeannet, double champion olympique d’escrime, Mathieu Crépel, double champion du monde de snowboard, Fabienne d’Ortoli, championne du monde de kite surf, Damien Castera, champion d’Europe de longboard, Justine Mauvin, championne de France de longboard, Philippe Mesmeur, windsurfeur, Nicolas Boidevezi, navigateur et Nathalie Cottard, championne de windsurf . Mais aussi des explorateurs animés par le goût de l’aventure comme Sarah Hébert, qui prépare un tour du monde à la voile, Ewen Le Goff et Aurélien Jacob, qui partent avec Ronan Gladu à la découverte de nouvelles vagues à surfer dans le monde entier.

C’est là, à Vannes, au cœur du golf du Morbihan, que ces champions invités par l’association « Du Flocon à La Vague » découvrent le programme concocté par « Lost in the swell », le trio de surfeurs-explorateurs, partenaires et organisateurs de l’événement. Quatre équipes de trois sont composées. La première épreuve est lancée. Drôle de décor que ce magasin biologique pour débuter une compétition sportive. Le principe est simple : Chaque équipe dispose d’un budget, offert par l’Eau Vive, sponsor de l’événement, pour confectionner un panier garni en vue d’une épreuve qui aura lieu deux jours plus tard. Les concurrents, se retrouveront en autonomie complète pendant 24 heures sur une île au large du golfe du Morbihan.

Lire la suite

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Caroline Ciavaldini : “Partir à l’aventure, essayer quelque chose de nouveau”

Pendant dix ans Caroline Ciavaldini a fait partie des meilleures grimpeuses françaises. Avec plusieurs titres de championne du monde junior elle a même côtoyé les sommets au niveau international. Pourtant, depuis 3 ans, elle vit l’escalade autrement. Elle s’est tournée, avec son compagnon, James Pearson, dans la pratique de l’escalade outdoor : elle part à la recherche de rochers et de montagnes encore peu explorés dans le monde entier. Les voyages ont remplacé les parois artificielles. Une vie ponctuée de rencontres et d’aventures. Une vie qui en ferait rêver plus d’un. Une vie en partie possible grâce à ses sponsors (The North Face, La Sportiva, Altissimo, Edelrid). Au fil de cette interview, la jeune femme de 29 ans compare deux mondes propres à l’escalade : Celui de la compétition et celui des « trips grimpe ». Deux mondes totalement différents. Dans les deux cas, la préparation tient une place importante. Petite immersion dans le monde de l’escalade et toutes ses subtilités.

En quoi le monde de la compétition est-il si différent de celui des voyages alors que le sport pratiqué est le même ?

Je dirais qu’il y a beaucoup plus que deux mondes. L’escalade est un terme bien vaste qui regroupe Lire la suite

Tagué , , , , , , , , , , ,