Fitness géant à l’Olympia

 

Pour la première fois, la mythique salle de spectacle parisienne a été le théâtre d’un cours de fitness XXL. CP/MB

C’est un vrai show !
CP/MB

Un batteur, un animateur déchaîné, des jeux de sons et lumières, la salle de l’Olympia : il n’en fallait pas moins pour rendre hystériques les 1200 participants du cours de fitness XXL donné à Paris dimanche dernier. Par Méryll Boulangeat, à l’Olympia (Paris).

Il est à peine 9 heures passées, en ce dimanche matin, quand les trottoirs du boulevard de la Madeleine, dans le neuvième arrondissement de Paris, s’activent. Une longue file d’attente se crée aux abords du magasin de l’enseigne sportive Reebook de la capitale.

Une particularité attire le regard des curieux qui passent dans le coin : sacs de sport sur le dos, ils sont tous vêtus de collants, de joggings ou de shorts.

La file d’attente avant de rentrer.
CP/MB

Le petit quart d’heure de patience effectué, les lèves-tôt dominicaux se faufilent enfin dans le magasin de la marque américaine pour récupérer leurs bracelets. Ces tours de poignets sont les précieux sésames pour accéder au cours géant de Les Mills.

Les couloirs de l’Olympia en mode sport.
CP/MB

Ce concept de fitness Néo-Zélandais, présent dans les salles de sport de cent cinq pays, fait étape à Paris pour la quatrième année consécutive. Avec 19 000 clubs dans le monde la recette fonctionne. Il faut revenir quelques années en arrière pour comprendre l’histoire du phénomène. Le premier club Les Mills voit le jour en 1968, à Auckland, sous l’impulsion de Leslie Roy. Ce dernier a représenté la Nouvelle-Zélande en athlétisme (lancer de poids, disque, haltérophilie) pendant plus de vingt ans, notamment aux Jeux Olympiques. Sa carrière sportive achevée il se lance dans un nouveau programme de fitness qu’il décrit « révolutionnaire » avec l’ambition de créer « une planète en meilleure forme« .

CP/MB

Petit à petit plusieurs variantes voient le jour : body pump, body attack, body combat, body balance… 18 programmes sont aujourd’hui dispensés. Le contenu diffère en fonction de l’objectif du cours (intensité, danse, défoulement, travail à poids de corps, arts martiaux…) mais le concept reste le même : bouger, partager sur le rythme d’une musique entraînante. Lisa Osbourne, créatrice des programmes Body Attack depuis son lancement, en déplacement pour l’occasion à Paris, confirme : « le secret de notre réussite passe par le choix des musiques. Nous consacrons beaucoup de temps à trouver les bonnes. Je passe trois mois à confectionner chaque nouveau programme. Je m’inspire de tout ce que le monde du sport et du fitness propose pour créer de nouvelles chorégraphies. C’est en perpétuelle évolution, c’est passionnant. Les réaliser ensuite ici, devant un public français, si réceptif, c’est juste incroyable. »

Pour cette étape Française de leur tournée mondiale (Japon, Londres, Dubaï, Amsterdam..) Les Smills ont vu les choses en grand : le théâtre de leurs enchaînements sportifs n’est autre que l’Olympia. La salle de spectacle qui a accueilli les plus grands chanteurs, d’Edith Piaf aux Beatles en passant par Jonny Halliday, Jaques Brel et Dalilda, a vu des centaines de « fitness addict » fouler son sol. « C’est un bâtiment magnifique et incroyable. En venant ici j’ai maintenant l’impression qu’on fait partie de l’histoire. Ce n’est pas juste une classe, c’est quelque chose d’assez incroyable« , se réjouissait Miss Osbourne, dans les loges de l’Olympia, entre deux apparitions sur scène.

Lisa Osbourne dans les loges de l’Olympia.
CP/MB

La petite blonde a été acclamée comme une super star du début à la fin. À l’image des chanteurs étrangers qui ont foulés cette scène elle s’est essayé à un « j’adooooore Paris », dans un Français approximatif, après avoir crié, bougé, transpiré sur scène, suivie et imitée, par une foule surmotivée. Pendant trois heures, les équipes de « traineurs » (coaches, ndlr) se sont succédées sur des rythmes de musiques festives, entrainantes et endiablées. Sur la scène mythique, un animateur effectue les transitions entre les cours, « chauffe la salle », annonce l’arrivée des « artistes », comme dans un grand show. Un batteur accompagne les profs de sport, une chanteuse apparaît pendant le cours de body Balance (un mix entre yoga, taïchi, relaxation et travail de posture). Les lumières aussi dansent. Elles se baladent, se perdent dans la salle obscure.

CP/MB

CP/MB

L’évènement est un mix entre soirée festive et cours de sport !
CP/MB

Pris par l’ambiance enjouée, les centaines de participants, synchronisés, se prêtent au jeu. Dans le bar de l’établissement, les bouteilles d’eau ont remplacé sodas et boissons alcoolisées.

Au bar et dans la salle, les seules boissons disponibles sont des bouteilles d’eau !
CP/MB

Le balcon est un formidable lieu d’observation pour les rares personnes qui préfèrent apprécier la scène plutôt que de la vivre. Ce n’est pas le cas de Claire, 22 ans, qui a décidé de vivre deux fois l’expérience. « Je viens de Metz spécialement pour l’évènement alors je me suis dis que j’allais enchaîner deux sessions. » Deux sessions de trois heures pour la jeune fille qui trouve l’ambiance excellente et ne regrette pas d’avoir fait le déplacement. C’est aussi l’occasion de se prendre en photo avec les stars du programme et d’exhiber ses formes et sa tenue de sport, fièrement portée. Riche de sa notoriété, la marque a développé des produits dérivés. Vêtements, vidéos, compléments alimentaires, toute une gamme pour vivre sa passion du fitness à fond. On découvre là le fitness au service du marketing. L’évènement est une réussite, la communauté Les Mills s’est retrouvée pour partager un moment. La journée touche à sa fin. Demain les petites lettres rouges « LES MILLS » de l’Olympia auront disparues mais les souvenirs et les courbatures, eux, seront toujours là !

CP/MB

CP/MB

Retrouvez ici notre article sur l’immersive Fitness dans Fitness du futur

Suivez Le sport entre les lignes sur Facebook et Instagram pour plus d’infos, de photos et de vidéos !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :