TDF : « La vie continue, le Tour continue »

Pendant le Tour de France, Le sport entre les lignes vous fait découvrir les coulisses d’une équipe de cyclisme (Cofidis) en rencontrant plusieurs de ses protagonistes. Pour commencer, rencontre avec Julien Simon, coureur cycliste Français, qui participe à sa quatrième grande boucle.

Julien Simon, team Cofidis

« Attaquer les Pyrénées et les étapes de montagnes, ça va faire du bien même si ça va être difficile. Ca va faire du bien pour diminuer la nervosité qui règne dans le peloton. Tous les ans il y a beaucoup de chutes sur la première semaine.

Les équipes veulent placer leurs leaders et leurs sprinters. Les étapes de début de Tour proposent des parcours moins vallonnés, plus rapides. Les risques de bordures sont fréquents, il y a énormément de monde sur les bas-côtés. Et puis il y a des coureurs qui font n’importe quoi. Parfois je me demande si ils ont une famille tellement ils prennent de risques. Alors, je m’oblige à penser à autre chose, sinon je ne pourrais pas avancer. Il nous arrive de raser des spectateurs, des enfants. Dans mes souvenirs, cette année reste celle où il y a eu le plus de dégâts. Dans mon équipe (Cofidis), nous ne sommes que deux sur les sept coureurs à ne pas avoir chuté. Après une journée difficile, comme lorsque mes coéquipiers sont tombés, il faut se soutenir. On essaie de remonter le moral à ceux qui ont mal. La vie continue et surtout le Tour continue. Le soir, au repas, ou dans le bus, on blague, on rigole, on dédramatise la situation. C’est important qu’il y ait une bonne dynamique dans le groupe. Trois semaines, c’est long. C’est essentiel que l’entente soit bonne. Même si nous nous entendons tous bien, des affinités se créent avec certains coureurs plus qu’avec d’autres. Même si il y en a, rares sont ceux avec qui je reste en contact une fois la saison terminée. C’est pour cela que c’est important, pendant le Tour, de partager sa chambre avec quelqu’un qu’on apprécie. Qu’on puisse parler d’autre chose que du vélo.

Julien Simon, team Cofidis

Julien Simon, team Cofidis

« Se réserver des moments à soit »

Pendant ces trois semaines de vie commune au sein d’une équipe, il faut se réserver des petits moments à soit. Le bus est le lieu le plus propice. Nous y passons en moyenne une heure tous les matins pour nous rendre au départ de l’étape et autant le soir pour rejoindre l’hôtel. Dans ces moments-là, je me mets dans ma bulle. J’essaie de regarder un film ou une série. Dans le bus, nous avons tous nos écouteurs sur les oreilles ! On décompresse.

Maintenant, direction les Pyrénées ! Il paraît qu’il va faire chaud. Moi, je n’ai pas regardé la météo. De toute façon pour lutter contre la chaleur, pas de recette miracle. Il faut éviter de s’exposer avant le départ et rechercher les zones d’ombres, boire beaucoup et s’alimenter régulièrement. Si je commence à me sentir mal et à avoir des maux de tête, je vais chercher un Efferalgan dans la voiture ! La meilleure technique reste encore de s’asperger d’eau la nuque et le front. Si il fait vraiment très chaud, le staff prépare des petits sacs remplis de glaçons dans nos musettes pour nous rafraichir.

Autour de nous, il y a une grosse équipe logistique. Le directeur de l’équipe, les directeurs sportifs, les mécaniciens, un ostéo, des kinés et des masseurs, le chauffeur de bus, une attachée de presse dédiée au Tour de France, un cuisinier et quelqu’un qui s’occupe de la communication digitale de l’équipe. Sans tout ce staff, ce serait impossible de faire le Tour de France.»

Propos recueillis par Méryll Boulangeat @Meryll_B

Retrouvez d’autres articles sur le Tour de France ici !

Le sport entre les lignes sur Facebook

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :