Pas besoin d’être un ninja pour être le meilleur

CP/Red Bull

CP/Red Bull

«  J’ai toujours aimé gagner. Ce qui me plaît, avant tout, c’est d’être en confrontation directe avec mon adversaire. » Lilou, de son nom de scène, est un des meilleurs breakdancer français. Ce week-end, il disputera, à Paris, la finale du Red Bull BC One. Invité suite à ses précédents succès sur la compétition, il sera opposé aux meilleurs danseurs du monde, qui ont passé toutes les sélections avec succès. Ils seront 16 compétiteurs, dont trois Français. Et à ce petit jeu-là, ils ne sont en général pas les plus mauvais. Lilou a remporté cette compétition, « la plus prestigieuse », deux fois (en 2005 et en 2009). L’édition de 2012 a également sacré un danseur tricolore (Mounir). « Le breakdance n’est pas encore très médiatique en France mais nous faisons quand même partie des meilleurs nations car nous sommes déterminés, explique le danseur de 30 ans. Je passe beaucoup de temps à travers le monde pour donner des stages et pour m’entraîner. C’est en Asie et en Amérique latine que la discipline est la plus développée bien que l’on commence à sentir une expansion un peu partout, comme en Europe de l’est par exemple. » La France figure dans le top trois des meilleures nations. Elle partage le podium avec les Américains, « c’est eux qui ont inventé le truc », et les Coréens, « le breakdance fait partie de leur mode de vie. Le côté un peu ninja, tout ça, leur correspond bien ».

CP/Red Bull

CP/Red Bull

Bboy lilou doing a freeze during Red bull Take one, Belgium on May 01 2011. CP/Red Bull

Bboy lilou doing a freeze during Red bull Take one, Belgium on May 01 2011. CP/Red Bull

Mais il ne suffit pas d’être un « ninja » pour être le meilleur danseur. « Plusieurs critères sont pris en compte : La musicalité, comment tu gères le Battle, la variation des figures, la propreté dans la réalisation des mouvements et le charisme, l’énergie que tu dégages sur scène. C’est un ensemble très complet. Le plus difficile, c’est d’exécuter les mouvements sur la musique. C’est le meilleur moyen de marquer des points. » La musique est un élément phare mais totalement aléatoire. Avant de monter sur scène les danseurs acrobates ne connaissent pas les choix des Dj. Surprise et donc improvisation totale pour les compétiteurs qui répètent des mouvements chacun leurs tours comme si ils se renvoyaient la balle à chaque fois. « Les mouvements, nous les travaillons beaucoup chez nous, en amont, car sur scène il faut être propre. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Pour m’entraîner, je fais aussi un peu de cardio. »

CP/Red Bull

Lors d’une précédente édition du Red Bull Bc One CP/Red Bull

Lilou s’inspire des arts martiaux, de la gymnastique, de la capoeira et de ce qu’il voit dans les films pour trouver de nouvelles idées, « des petits trucs » qu’il met en commun avec son groupe pour accoucher de nouveaux mouvements techniques.

À Paris, ce week-end, il espère bien réussir à réaliser ces nouvelles figures, celles sur lesquelles il travaille secrètement, à l’ombre des lumières depuis quelques mois. « J’ai fait quelques tests sur une compétition à Londres, que j’ai gagné, avant d’aller à Paris. C’est important de s’habituer à l’ambiance. Quand tu es en pleine lumière devant 2 000 personnes, tu n’as pas les mêmes repères et la même pression que dans ta salle d’entraînement. » C’est la première fois qu’un rassemblement de cette envergure est organisé en France. Lilou a déjà eu l’occasion d’aller au Brésil, en Afrique du Sud et en Corée. « Sur les Red Bull BC One, il y a toujours un sacré public, j’espère juste que les Français seront à la hauteur ». Difficile d’en douter quand on sait que les 2 000 places se sont écoulées en moins d’une demi-heure !

CP/Red Bull

CP/Red Bull

CP/Red Bull

CP/Red Bull

Méryll Boulangeat Meryll_B

Le sport entre les lignes sur Facebook

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :